« Moi, je suis la résurrection et la Vie . Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ; et tout homme qui vit et qui croit en moi ne mourra jamais. » (Jean 11, 25-26)

Un décès est pour une famille un moment très difficile de l’existence. La disparition d’un proche est perçue comme un déchirement, elle laisse désemparé et parfois révolté, surtout lorsqu’elle s’accompagne de grandes souffrances ou qu’elle atteint des jeunes. On est souvent conduit à se poser des questions sur le sens de sa propre vie et sur Dieu… Et, en même temps il faut bien organiser les obsèques !

QUE FAIRE LORS D’UN DÉCÈS ?

La famille doit d’abord s’adresser aux pompes funèbres. Ce sont elles qui contactent la paroisse pour ceux qui désirent une cérémonie religieuse. Elles fixent, en accord avec la famille et la paroisse, le jour et l’heure de cette cérémonie.

La famille rencontre ensuite, à la paroisse, le prêtre et/ou un membre de l’équipe d’accompagnement des familles dans le deuil, chargée d’accueillir, d’écouter et d’aider à la préparation de la célébration.

QU’APPORTE UNE CÉRÉMONIE CHRÉTIENNE ?

Les funérailles ne sont pas un sacrement, mais elles n’en sont pas moins une célébration liturgique de l’Eglise.
– Une cérémonie chrétienne a pour but de prier pour le défunt. Elle permet de se souvenir de lui et de l’accompagner dans le passage de la mort. Elle rappelle la dignité de chaque homme quoi qu’il se soit passé dans sa vie.
– Elle permet à chacun de renouveler son espérance : espérance devant la mort, espérance dans le sens de notre vie ; espérance qui nous est offerte par Jésus-Christ, lui-même passé par la mort, et ressuscité pour que nous soyons vivants. Elle permet ainsi à chacun de réfléchir au sens de l’existence.
– Elle est une occasion de rassembler famille et amis du défunt, parfois une occasion de retrouvailles et même de réconciliation.
– Elle aide à commencer le deuil : accepter de perdre la relation passée avec le défunt pour entrer dans une nouvelle relation. On ne peut plus le voir ni le toucher, pourtant la foi nous révèle qu’une relation se poursuit au-delà de la mort, dans la prière.

PRÉPARER LA CÉRÉMONIE

La préparation de la cérémonie avec la paroisse est un moment très important pour la famille. Elle permet de parler du défunt, de confier sa douleur, de se sentir soutenu, d’être écouté et aussi d’écouter les différents membres de la famille qui ne vivent pas tous le deuil de la même manière.

Au cours de l’entretien, on aborde les points suivants :
– la personnalité du défunt et les circonstances de son décès,
– la tonalité que l’on veut donner à la célébration,
– le choix des textes qui seront lus, éventuellement des chants,
– les intentions de prière pour la prière universelle.

Ainsi celui qui célébrera les obsèques apprend-il à connaître le défunt.