Devant l’impossibilité de se réunir en communauté paroissiale, beaucoup se demandent comment vivre le dimanche de manière à ce qu’il reste le « jour du Seigneur ». La messe à la télévision ou par vidéo est une possibilité. Mais cette possibilité présente l’inconvénient de laisser chacun « spectateur », passif devant l’écran, et certains expriment leur difficulté à prier devant un écran. Des familles font aussi part de leur difficulté à vivre une messe devant un écran avec des petits enfants qui peinent à tenir en place. 

La Tradition de l’Église dispose d’autres ressources, telle que la célébration de la liturgie de la Parole, que les difficultés actuelles peuvent nous faire redécouvrir pour sanctifier notre dimanche. Cette proposition alternative (ou complémentaire) ne remplace évidemment pas la liturgie dominicale en paroisse, avec communion sacramentelle; elle vise à nous aider à vivre la communion spirituelle, dans l’attente de pouvoir nous retrouver dans nos églises pour la messe.

Pourquoi célébrer la Parole de Dieu ?

Dans la vie chrétienne, la Parole de Dieu occupe une place très importante ; c’est pourquoi l’Église en propose chaque jour la lecture de plusieurs passages, à l’intérieur de la messe ou de la prière des Heures. C’est pourquoi aussi la tradition monastique a fait de la lecture et de la méditation de l’Écriture (la Lectio divina) une part essentielle de l’activité du moine.
Parler de « présence » du Christ dans la Parole que nous écoutons, fait de la Parole de Dieu un sacrement, c’est-à-dire un signe perceptible de la présence du Christ. Et sa présence appelle notre réponse, par le chant, la prière et l’offrande de nous-mêmes.

Pourquoi célébrer en communauté ou en famille ?

On peut donner au moins trois raisons :
1) La prière et la liturgie, ce n’est pas seulement dans une église : tout baptisé peut prier et méditer la Parole de Dieu, partout où il se trouve.
2) Une communauté familiale est une « Église domestique ». Elle est donc une petite Église qui cherche à vivre à son échelle ce que l’Église vit à la sienne : rendre grâce à Dieu, prier ensemble, écouter le Christ dans sa Parole et la mettre en pratique, prendre soin les uns des autres
3) Enfin Jésus lui-même nous le recommande : « Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d’eux ». Chaque famille qui pratique la prière en famille peut donc expérimenter la présence discrète mais réelle de Dieu.

Pourquoi s’appliquer à célébrer… le dimanche ?

Le dimanche a toujours été le jour de rassemblement des chrétiens, car c’est le jour de la résurrection du Christ, autrement dit du « mystère pascal ». Les chrétiens se rassemblent parce que le Christ est ressuscité, et qu’il est venu retrouver ses disciples en ce premier jour de la semaine. Là est le motif d’action de grâce par excellence: les chrétiens font mémoire de la résurrection du Christ présent au milieu d’eux, rendent grâce au Père, partagent le pain de la Parole et celui de l’Eucharistie que le Christ leur donne.
Le dimanche, c’est la Pâques de la semaine. Ou pour le dire autrement : le dimanche est à la semaine ce que Pâque est à l’année liturgique : son centre et son sommet.

Comment préparer et vivre cette célébration ?

« Guide pour une Liturgie domestique »